Rituels d'Automne | Guide Créatif à la Portée de Tous


Bonjour l'Automne,

Dans quelques jours, on célèbre le passage à cette nouvelle saison.

L'Automne, c'est un peu la saison des balades en forêt pour observer la Nature en pleine mutation. C'est aussi la saison des tisanes plus récurrentes dans l'après-midi, des vêtements qui réchauffent, des couleurs chaudes, de l'ambiance cocooning qui se prépare doucement à la maison.

Pendant longtemps, je n'aimais pas trop cette saison. Certes ces feuilles orangées sont très jolies avec leurs semblables sur leurs branches mais une fois mortes et piétinées au sol, j'avais cette impression que, comme elles, j'étais à chaque automne prise dans un tourbillon qui me déséquilibrait, m'amenait à perdre le contrôle, à douter, déprimer et à m'effondrer de fatigue.

C'est pourquoi depuis plusieurs années, l'automne est la saison où je fais le plus appel à des professionnels (ostéopathes, masseurs et maîtres reiki) pour m'aider à lâcher-prise face à cet inconfort et à me rebooster. D'ailleurs, en écrivant ce billet, j'ai réalisé, qu'en cette semaine de l'équinoxe, pour la première fois de ma vie, je vais consulter une psychologue pour m'aider à lâcher-prise sur une douleur de l'enfance. Il n'y a pas de hasard !

Tout ça pourrait donc me faire redouter cette saison mais je vois maintenant les choses différemment.

L'Automne est finalement la saison où beaucoup de choses se transforment dans ma vie, où je fais le tri, où je lâche le confort pour oser grandir et créer.

Par exemple, c'est en automne que je suis partie seule en Inde faire ma formation de prof de yoga.

C'est en automne que je suis partie de France faire le tour du monde.

C'est en automne que j'ai pris la décision de lancer des cours et programmes en ligne.

C'est en automne que j'ai organisé ma toute première retraite de yoga (d'ailleurs c'est pourquoi il me tenait à coeur d'organiser une nouvelle retraite automnale en novembre).

C'est en automne que j'ai enseigné plusieurs mois en anglais en Australie.

C'est en automne de l'année dernière que j'ai décidé de devenir coach.

Et c'est cet automne que je vais officiellement me lancer comme coach en créativité.

Toutes ces expériences automnales ont été inconfortables, déstabilisantes et hyper stressantes mais quelles expériences !

Cette citation prend alors tout son sens :

"L'automne est un deuxième printemps où chaque feuille est une fleur." Albert Camus

J'ai compris qu'en même temps que la Nature ose lâcher pour mieux se régénérer, je suis moi aussi en pleine transformation, aussi inconfortable soit-elle car j'en ressors toujours plus ancrée, alignée et avec de nouveaux projets créatifs. Même si les feuilles tombent, les racines sont solides.

C'est pour ça que j'ai envie de partager, dans la suite de ce billet, des nouvelles manières de t'ancrer dans cette belle saison et de lâcher ce qui t'encombre.

La saison de l'Automne dans l'Ayurvéda

Cette image des feuilles qui volent est parfaite pour t'introduire à Vata.

Vata, c'est le dosha lié à l'élément Air et donc associé à juste titre à l'automne qui est une saison mouvementée, venteuse, fraîche et sèche.

Comme Vata est déjà très accentué par cette saison, si on ne s'équilibre pas avec les autres doshas, il peut être en excès dans notre corps et mental. On peut alors se sentir très fatigué, perdu. On s'éparpille, on s'agite, on perd sa concentration, on commence des projets sans aller au bout, on se projette beaucoup dans le futur. Ce déséquilibre augmente notre anxiété quotidienne.

Il nous faut alors apaiser Vata au maximum en accentuant, selon notre profil ayurvédique, notre dosha Kapha qui est lié à l'élément de la Terre et de l'Eau afin de rester ancré et connecté à soi et/ou notre dosha Pitta qui lui est lié au Feu afin de renforcer notre énergie, notre métabolisme.

Pour autant, si on a une prédominance Kapha ou Pitta dans son profil, il faut faire attention à ne pas les mettre eux aussi en excès, ce qui créerait un nouveau déséquilibre. Par exemple, ayant Kapha comme dosha prédominant, j'aurais tendance à me terrer un peu trop alors j'ai besoin en automne de stabiliser Kapha mais aussi d'intégrer plus l'énergie de Pitta pour rester énergique.