108 Salutations au soleil - LE GUIDE


En cette période de crise pandémique et de transition vers un déconfinement français, je pense qu’il est utile de trouver en nous la force d’avancer, l’énergie pour vivre avec positivité, la sérénité pour avoir confiance en l’avenir et la motivation pour transformer notre vie personnelle, peut-être professionnelle et surtout sociétale.

C’est pourquoi je veux vous présenter le rituel des 108 salutations au soleil qui m’a challengé, mais qui m’a surtout aidé à passer une nouvelle étape de transformation intérieure. En effet, les 108 salutations au soleil pourront vous aider vous-aussi à passer à un nouveau cycle. Pour ma part, il s’agissait de faire face aux bouleversements liés au coronavirus, à la fin de mon voyage autour du monde, à mon retour précoce en France et à la projection plus ou moins sereine dans cet après confinement. Je vous propose donc de découvrir en profondeur comment pratiquer sereinement cette série de yoga puissante.


Une fois votre lecture de cet article finie, je vous retrouve sur le tapis ici :


 

En quoi consiste le rituel des 108 salutations au soleil ?

Il s’agit « tout simplement » de réaliser 108 fois la salutation au soleil . Rien que ça ! C’est un rituel traditionnel yogique intense dans sa pratique et puissant dans ses effets. Je le vois comme une incroyable méditation active de pleine conscience.

 

Qu'est-ce qu'une salutation au soleil ?

Bon si vous ne savez pas ce qu’est cette série de postures, je vous conseille alors de ne pas vous lancer tout de suite dans le cycle complet de 108 salutations ^^, mais de le préparer en suivant mes conseils présents dans cet article.

Donc pour rappel, la salutation au soleil, ou Sūryanamaskāra est l’enchaînement de yoga le plus simple et complet.

C’est l’enchaînement que vous avez déjà eu l’habitude de pratiquer en début de cours de yoga. Elle est alors utilisée comme un échauffement très complet.

Bien qu’il y ait plusieurs styles de salutations au soleil, elle se compose généralement de 12 postures et est toujours synchronisée à la respiration. Ainsi les postures s’enchaînent les unes après les autres au rythme de notre respiration. Chaque inspiration et expiration permettant alors de passer d’une posture à l’autre. Telle une méditation active et fluide.

La salutation au soleil, comme son nom l’indique, rend hommage à l’astre sans lequel nous ne pourrions vivre. Cet astre qui donne la vie à toute chose sur Terre, qui est source de lumière, de chaleur et d’énergie. C’est d’ailleurs quand le soleil se lève que même la nuit la plus sombre prend fin, comme l’avait si bien écrit Victor Hugo. C’est pour cela que la salutation est une succession de postures d’ouvertures tournées vers le ciel, dans le but de saluer le soleil et d'absorber son énergie. Cette série est également, un enchainement de postures de flexion et de « révérences » tournées vers la terre et vers soi , afin de diffuser cette même énergie au plus profond de soi.

 

Pourquoi faire 108 salutations au soleil ?

Ce rituel ne s’est pas construit sur un chiffre au hasard. Il utilise un chiffre sacré dans l’hindouisme, dans la philosophie du yoga, dans l’ayurvéda. Il représente le Tout, l’Univers.

On considère ainsi que le chiffre 1 symbolise le divin, le 0 le vide, le 8 l’infini et le 9 (addition de 1 +0 +8, si vous n’aviez pas compris ! 😉) symbolise l’amour universel, l’éternité, l’éveil.

L’ayurvéda affirme qu’il existe 108 points sacrés dans le corps et l’hindouisme a référencé 108 sites sacrés en Inde.

On retrouve dans d’autres domaines ce chiffre sacré, tel qu’en astronomie, qui nous apprend que la distance entre la Terre et le Soleil serait d’environ 108 fois le diamètre du soleil.

Pour ma part, c’est l’image du mala qui me parle le plus.

pourquoi-108-perles-dans-mala
Souvenir de l'atelier création de malas lors de ma retraite Energessence

Les malas sont ces colliers de prière qu’on retrouve dans l’hindouisme et le bouddhisme. Ils se composent principalement de 108 perles, plus de trois autres symbolisant le guru et la montée vers l’éveil. Ils peuvent ainsi être utilisés avec la répétition 108 fois d’un même mantra. Cette répétition amenant alors vers l’éveil.

Lors de ma formation en Inde, j’ai fait l’expérience d’utiliser un mala en chantant 108 fois le mantra OM. Bon, je n’ai pas atteint l’Illumination, mais c’était vraiment un moment magique, très puissant !

C’est pourquoi en me lançant dans ce rituel, j’imagine que je m’élance dans une méditation active où mon corps est mon mala, et où chaque salutation est une perle qui m’amène sur le chemin de l’Éveil.

 

Quelles sont les différentes salutations au soleil pour le rituel ?

Les principales salutations au soleil sont la salutation Sivananda, courant du Hatha Yoga, et les salutations A et B d’Ashtanga.

La salutation Sivananda, courant du Hatha Yoga, est un enchainement dit classique, accessible aux débutants, car les postures sont simples. Elle serait aussi la série la plus traditionnelle donc choisie pour ce rituel.

Cependant, la salutation Sivananda complète est composée de deux jeux de postures, une du côté droit puis une du côté gauche. Donc pour le décompte des 108 salutations, soit on compte un côté comme une salutation, soit on inventorie les deux côtés pour une salutation complète. Pour cette dernière option de comptage, le temps de pratique est alors doublé.

J’aime beaucoup la salutation Sivananda, mais pour ce rituel, je ne privilégie pas cet enchainement. Je trouve que l’on peut vite se perdre à se demander où on en est entre le côté droit et gauche et dans le nombre de cycles.

Je lui ai préféré la salutation Ashtanga A. À l’image de ce style de yoga, c’est une série très dynamique qui demande une certaine force musculaire surtout au niveau des épaules en raison de l’intense posture du Chaturanga Dandasana. Mais n’ayez pas peur ! Bien que j’aime beaucoup cette intensité au début d’un cours d’Ashtanga ou de Vinyasa, je considère que pour la réalisation de 108 salutations, il est alors important d’utiliser des variations plus accessibles et moins fatigantes afin de ne pas avoir à réaliser 108 Chaturanga !

Pour mieux comprendre, je vous renvoie vers ma vidéo du rituel dans lequel le premier cycle de 12 salutations vous amène à pratiquer 3 variations possibles de la salutation Ashtanga A

 

Pourquoi je décide de me lancer dans ce rituel ?

Il est très important de se poser cette question, même si vous vous apprêtez à faire cette pratique guidée.

Comme dit plus haut, c’est un rituel de transformation intérieure. Alors que voulez-vous transformer dans votre vie ? Que voulez-vous relâcher ? Que voulez-vous acquérir ?

Faites attention également que vous ne vous lanciez pas dans ce rituel en étant guidé par votre égo qui voit seulement ce rituel comme un challenge physique. Certes c’est un challenge intéressant à relever, mais c’est bien plus que cela. Si vous n’êtes porté que par votre égo, le risque de blessure est grand, car vous ne serez pas dans l’écoute et le respect de votre corps.

Tenir un petit journal en notant les raisons qui nous incitent à nous engager dans ce rituel est une bonne manière de réfléchir plus profondément à ce que représente ce rituel pour nous et nous permet de poser clairement sur le papier notre intention.

 

Quels sont les bénéfices à pratiquer 108 fois la salutation au soleil ?

Sur le plan physique, la Salutation au soleil est extrêmement complète. Chaque posture a son utilité. Elle dynamise tout le corps. Elle assouplit, étire et renforce la colonne vertébrale, les épaules et les hanches. Elle fait travailler nos articulations. Elle renforce le système cardio-vasculaire. Elle permet de prendre conscience de sa respiration, de l’approfondir et de l’utiliser pour se dynamiser et se relaxer.

Elle développe l’équilibre, la souplesse, la concentration tout en créant une énergie positive dans le corps et le mental. Elle permet aussi à notre mental de n’être concentré que sur l’instant présent.

C’est une pratique de détoxification du mental et de l’organisme. On reset et reboost, en quelque sorte, corps et mental pour se transformer, évoluer et accueillir un nouveau cycle.

Alors, pratiquer 108 fois cet enchaînement, vous permet de réinitialiser et stimuler votre corps et votre mental 108 fois !  

 

Quand pratiquer les salutations au soleil ?

Sur l’échelle d’une journée, peu importe le nombre de salutations au soleil que l’on fait, la tradition est de les faire le matin au lever du soleil ou du moins, de les faire au réveil. Il n’y a rien de mieux pour commencer sa journée, pour se sentir éveiller, stimulé, dynamisé et connecté à son énergie positive.

Il faut comprendre que toute pratique de yoga dynamique en fin de journée retarde souvent votre coucher, car le corps est très énergisé et cette énergie mettra du temps à redescendre.

Donc pour la pratique complète de 108 salutations, le matin reste vraiment le meilleur moment de la journée. On peut envisager le début d’après-midi à la rigueur, mais il faut prendre en compte la longue durée de la pratique et la digestion

Sur l’échelle annuelle, ce rituel traditionnel yogique est souvent pratiqué aux changements de saisons, les solstices d’été et d’hiver et les équinoxes de printemps et d’automne, car ils marquent une transformation, un passage à un nouveau cycle.

Mais bien sûr, on peut aussi pratiquer n’importe quand dans l’année et dès qu’on en ressent le besoin, dès qu’on veut marquer un changement, une transformation intérieure à un moment transitoire de notre vie.

 

Comment compter les 108 salutations au soleil  ?

Qu’on soit guidé ou que l’on pratique seul, ces deux approches sont toutes deux très intéressantes.

Être guidé par un professeur de yoga en studio ou en ligne a le grand avantage de vous permettre de vous laisser porter par la voix et les démonstrations de postures. On ne se prend pas la tête à retenir parfaitement l’enchaînement des postures. On ne se pose pas de questions sur la posture qui vient après. On suit les instructions sur quand inspirer et expirer. On ajuste sa posture en fonction des différentes instructions pour ne pas se blesser. On suit les conseils liés aux variations à faire si la fatigue se présente. On se laisse guider par les intentions inspirantes, motivantes, tout en accueillant nos différentes émotions. Et surtout, on n’a pas à compter !

Il est également très intéressant de pratiquer de manière complètement autonome, sans instructions, sans professeur. On est alors dans une pratique très intériorisée où l’on doit faire face seul à tous les aléas méditatifs, tels qu’un manque de motivation, une fatigue, un égo trop présent, une concentration perdue.

Sans compter le fait que l’on doit faire seul le décompte de nos salutations. Cela paraît facile, car en soit compté jusqu’à 108 est simple, mais quand on est dans un état méditatif où le corps est en constant mouvement, où il faut penser à son placement, où la fatigue peut s’installer, où les émotions font les montagnes russes, où les pensées nous font partir loin, on peut vite se perdre.

Heureusement, il y a de nombreuses techniques de comptage qui nous aident. J’ai choisi de vous montrer les deux que j’ai expérimentés.

comment-compter-108-salutations-soleil
Comment compter 108 salutations au soleil – Technique du caillou

La technique la plus simple est d’avoir en sa possession 108 petits objets, tels que des perles, coquillages, ou encore des graines. On les place devant son tapis, soit à même le sol, soit dans un bol. À chaque premier passage en Uttanasana (flexion avant debout), vous déplacez une perle dans un autre bol. Si vous n’avez pas suffisamment de perles, vous pouvez choisir un dénominateur par exemple 54 perles. Dans ce cas-là, vous les déplacez deux fois.

Lors de ma retraite de yoga, comme je n'avais pas suffisamment de perles pour tous mes élèves, je leur ai proposé d'avoir une feuille de papier devant leur tapis et un stylo.

A chaque premier passage en Uttanasana, ils font un bâton en créant au fur et mesure un carré avec une croix à l'intérieur, ce qui représente 6 bâtons donc 6 salutations. L'idée étant alors de faire cette forme 18 fois car 6x18=108 ! Pour savoir où vous en êtes dans le décompte de ces 18 cycles, il est préférable de faire 9 colonnes dans lesquelles on fera deux lignes de carrés avec croix.

Mais même en choisissant un système de décompte, il est assez commun d’oublier de faire un bâton ou de déplacer une perle, soit parce qu’on n’était plus connecté à l’instant présent, soit parce qu’on était concentré sur la posture qui suit. C’est une vraie rigueur à avoir.

De plus, si vous le pouvez et souhaitez, il est aussi intéressant de pratiquer à plusieurs, car alors on puise dans l’énergie du groupe et on se laisse porter par le son des respirations synchronisées.

 

Comment se préparer au rituel ?

Que vous soyez en pratique guidée ou autonome, il est important de se préparer plusieurs jours avant de se lancer dans ce rituel.

Je conseille donc d’avoir une activité sportive régulière les jours qui précèdent. Cela atténuera les courbatures qui surviendront sûrement les jours suivant lasérie. Et je vous invite à vous entraîner à pratiquer une salutation facilement, même si vous êtes un yogi régulier. Comme on répète 108 fois les mêmes mouvements, il est important de préparer le corps à la répétition avec chaque jour qui précède le rituel, une pratique de plusieurs salutations, par exemple un cycle de 12 salutations.

Pas de restrictions niveau nourriture, mais je vous conseille seulement de manger léger la veille pour ne pas avoir un estomac et des intestins trop lourds à porter sur le tapis.

Si vous réalisez cet enchainement à la maison en autonomie ou avec ma vidéo en ligne, il vous faut organiser votre planning. Définissez le moment idéal et assurez-vous le temps nécessaire afin d'aller au bout de cette longue séance de yoga.

Une pratique dynamique de ce rituel, même sans arrêt, est déjà d’une durée d’environ 1 h, donc en y allant à un rythme tranquille et en y incluant des petites pauses, on passe à 1 h 30 de yoga.

Pensez donc à communiquer avec vos proches en leur partageant ce que représente ce rituel pour vous et incitez-les à vous laisser ce temps libre et sacré pour prendre soin de vous.

Surtout, il faut s’assurer que votre corps est suffisamment prêt pour se lancer dans la réalisation de 108 enchaînements.

 

Que faire juste avant ce rituel ?

Si vous venez de vous réveiller, rafraîchissez-vous. Ayez l’estomac vide si possible. Évitez tout repas dans les 2 heures précédant votre séance. Cependant, n’hésitez pas à avoir près de vous un petit snack énergisant, comme une barre de céréales, que je vous invite à consommer dès que nécessaire. Concernant l’hydratation, on conseille généralement de ne pas boire pendant un cours de yoga, mais comme ici la pratique est longue et intense, gardez une bouteille près de vous et si besoin désaltérez-vous par petites gorgées.

Choisissez un espace au calme chez vous à l’intérieur ou en extérieur.

Un tapis de yoga ainsi qu’une tenue confortable sont suffisants. Prenez également un coussin afin d’y déposer vos genoux, si vous avez les genoux sensibles et que vous choisissez les variations du Chaturanga.

Si vous n’avez pas de tapis, prenez une grande serviette. D’ailleurs, gardez toujours une serviette avec vous, si vous transpirez.

Si vous pratiquez un rituel guidé en ligne, assurez-vous d’avoir une bonne connexion internet ainsi qu’un bon système audio et puis laissez-vous tout simplement guider !

Si vous pratiquez de manière autonome : préparez votre système de comptage. Commencez assis sur votre tapis et consacrez plusieurs minutes à une méditation. Utilisez ce moment pour vous connecter à votre respiration en suivant le va-et-vient de l’air dans votre corps. Puis faites quelques échauffements très simples pour réveiller doucement le corps : mouvement de tête, roulement des épaules, des poignets, étirement latéral.

J’estime que quand on pratique chez soi, seul et sans professeur, il est très important d’être à l’écoute de son corps. L’échauffement est donc un bon moyen pour développer cette écoute avant d’engager le corps entier dans les salutations. Si vous n’avez vraiment pas le temps pour quelques échauffements, faites vos salutations en étant très attentif et bienveillant envers vous-même.

 

Quels sont les principes directeurs pendant ce rituel ?

Un de mes principes les plus importants tirés de la philosophie du yoga et que j’applique directement sur mon tapis est AHIMSA, la non-violence. La non-violence vis-à-vis de soi et de son propre corps, pour apprendre à l’écouter, à le respecter pour ne pas se blesser. Que vous soyez guidé pour ce rituel ou en pratique autonome, vous seul êtes le meilleur connaisseur de votre corps, vous seul êtes responsable des dommages qui peuvent lui arriver.

Amenez sur votre tapis les qualités de bienveillance et d’amour vis-à-vis de votre corps et de vous-même. Car la non-violence passe aussi par une non-violence dans votre mental. Profitez de ce moment pour apprendre à ne pas vous arrêter sur les pensées négatives contre vous-même créées par votre égo. Ce n’est pas grave si telle posture n’est pas parfaite (du moment que vous ne vous faites pas mal bien sûr !). Ce n’est pas grave si ce matin vous réussissez moins bien l’enchaînement. Ce n’est pas grave si vous n’arrivez pas à atteindre ce nombre de 108 salutations. Ce n’est pas grave, car il y a des jours sans.

Je considère qu’une partie du challenge est déjà relevée dès que vous avez mis les pieds sur votre tapis aujourd’hui.

<