top of page

Le Yoga fonction des Saisons | Mes Conseils de Prof


Le yoga en fonction des saisons c’est d’abord savoir adapter sa pratique afin de mieux vivre chaque transition et période de l’année. Comment ? En apportant au corps et à l’esprit ce dont il a besoin au bon moment. Si tu suis un cours de yoga de manière régulière, tu as pu te rendre compte que les flows construits par ton professeur évoluent sans cesse. Aujourd’hui, je vais te livrer quelques secrets issus de ma formation en Inde qui te permettront de comprendre pourquoi et ainsi de parfaire ta pratique. Enfin, je souhaite que cela te soit utile pour continuer le yoga en été seul. e ou en participant à un cours de yoga en extérieur.

Les saisons du yoga

Le yoga est une pratique très complète qui permet de soulager, soutenir et entretenir le corps et l’esprit, mais aussi de procurer un véritable bien-être. C’est la définition même de la santé selon moi. Ce que je ne mesurais pas avant de me former à son enseignement, c’est l’importance des saisons dans la conception d’un cours.

En effet, en prenant en considération le moment de l’année, les apports d’un enchainement sont décuplés. Certaines postures et respirations s’adaptent à l’été et à la chaleur, d’autres à l’automne, elles t’accompagnent alors en douceur vers un repli sur toi, comme une préparation à l’hibernation.

Voici une brève présentation des objectifs de chacune des saisons et surtout, comment les mettre en œuvre :

  • Été : Ne pas solliciter ton organisme au maximum de sa capacité et ralentir pour réduire la température corporelle. Cibler des postures qui aident à faire circuler les fluides, à faire digérer, à alléger et à apaiser les pensées et émotions.

  • Automne : Des postures plus challengeantes, debout et tenues sur plusieurs respirations afin de te réchauffer. Des asanas pour stimuler la digestion et ne garder que le meilleur pour les jours froids qui s’annoncent.

  • Hiver : Des flows tout en douceur et fluidité afin d’aider le système immunitaire et les articulations qui sont maltraitées. Le yin yoga et la méditation sont parfaitement adaptés en cette saison où l’on se tourne vers son intériorité et où notre rythme décroit. Des pranayamas qui réchauffent.

  • Printemps : Après une saison hivernale à effectuer des réserves et à vivre dans son cocon, on cherchera à se purifier et à se redynamiser. Des flexions douces, des inversions et des enchainements pour réveiller muscles et organes passifs. Des pranayamas tonifiants compléteront le tableau.


yoga-saison
Roue des Saisons du Yoga

Le yoga d’été

Un petit focus s’impose pour que tu puisses faire parler ta créativité sur le tapis au cours des prochaines semaines. Je vais donc m’attacher à t’en dire plus sur la manière de composer ta séance de yoga pour les beaux jours et te donner quelques exemples en images.

Si ce n’est pas suffisant et que tu souhaites des pratiques guidées, tu peux te tourner vers ma chaine YouTube. Tu peux également aller plus loin en découvrant ce que la médecine ayurvédique et le chakra yoga peuvent faire pour que tu passes un bel été.

N’oublie pas que tout au long de ta pratique, le mot d’ordre sera de viser à te rafraichir ! En plus de cela, tu chercheras à faire circuler fluides et énergies et à t’apaiser. Le premier outil à ta disposition est ta respiration.

  • Allonge l’expiration : recherche un rapport 1 pour 2, c’est-à-dire inspire pour 4 temps et expire pour 8.

  • Pratique des pranayamas rafraichissants tel que Shitali. C’est la position de la langue qui créer une sensation de fraicheur lors de l’inspiration. Pour cela, enroule-la de manière à créer comme une paille. Inspire par cette paille et expire lentement par le nez suivant le ratio 1 pour 2.

Il n’est pas évident de placer sa langue de la sorte, cela demande un certain entrainement pour beaucoup de yogis. Donc si tu n’y arrives pas, c’est absolument normal ! Passe à la 2e option : Shitkari. Cette fois-ci, place la pointe de la langue sur le palais, juste derrière les dents. Les dents du haut contre celles du bas. Inspire par la bouche et expire lentement par le nez.

Le moyen le plus efficace pour lutter contre la chaleur est de réduire l’intensité de tes pratiques et donc de ne pas chercher à atteindre les mêmes résultats que d’habitude. Oublie l’alignement parfait pour lui préférer les arrondis. En « garder sous le pied » te permet également de véritablement incarner chaque posture. Ensuite, ralenti ! Entre chaque asana prends ton temps, c’est-à-dire fais des pauses et de grands mouvements fluides.

Mais alors, de quelles postures parle-t-on ? Rarement debout, mais plutôt des flexions avant et des étirements des jambes pour alléger et favoriser la circulation. De nombreuses torsions afin d’essorer et de compresser les viscères. Mais aussi des extensions arrière, plutôt sur le ventre et des étirements du buste qui aident à bien respirer.

Enfin, le yoga ne saurait être sans un Savasana pour le conclure. Mais durant l’été, tu y resteras plus longtemps que de coutume dans l’objectif de réguler et d’apaiser l’organisme et le mental.

Pratiquer le yoga en plein air

À chaque saison ses couleurs, ses odeurs et sa lumière. L’été offre l’opportunité de pratiquer dehors, le matin lorsque les températures sont douces ou le soir pour du yin. Sur ton tapis, une serviette ou à même le sol afin de te connecter à la terre et de te recharger en énergie.

Le yoga en plein air est une expérience très enrichissante. Il permet de rompre avec le confort que procure une salle, ses murs et son plafond immobiles et droits. La posture de l’arbre ou un triangle devient un véritable exercice d’équilibrisme. Plus de repère, un terrain accidenté et un peu de vent et tout devient instable. On repart de zéro en quelque sorte et une concentration de tous les instants est nécessaire. Si ton esprit s’agite beaucoup et part en tous sens lors d’un cours de yoga, la pratique en extérieur pourra sûrement d’apporter ce je ne sais quoi dont tu manques.

Le ciel, l’espace et les éléments, quant à eux, t’offriront toute sorte de sensations merveilleuses. En ces occasions, j’aime beaucoup pratiquer les yeux fermés afin de savourer la caresse du vent et des rayons du soleil. Je laisse mes sens me guider, pleinement dans l’ici et le maintenant. J’ai d’ailleurs de merveilleux souvenirs en Inde et au Vietnam, que je te partage dans un article sur mes spots de yoga autour du monde.

Que tu aimes te dorer au soleil ou marcher dans la neige, le yoga est là pour t’accompagner et t’aider tout au long de l’année. Adapter ta pratique consiste à bien choisir tes asanas, tes respirations, mais aussi le lieu où tu déroules ton tapis. Ainsi, tu fournis à ton corps et à ton esprit les éléments nécessaires pour s’épanouir et ne pas souffrir de la saison. Je compte sur toi pour poursuivre ta pratique malgré les vacances ! En plein air ou à la maison, en autonomie ou guidé. e, peu importe tant que tu y prends du plaisir.

Namasté,

Elodie

Comments