Se mettre au yoga nomade


Depuis que j'ai développé une passion pour le yoga, cette discipline de vie m'accompagne partout. Selon moi, le yoga est un art de vivre. Il vous accompagne dans votre vie, dans votre cheminement physique, intérieur et spirituel. Il n'a pas de frontière. Il est là où vous êtes. Il vous suffit de porter votre attention dans la bonne direction, vers votre intériorité, votre respiration, votre corps et de consacrer du temps à cette démarche pour voir tous les bienfaits de cette pratique s'installer dans votre vie. Dans cet article, j'ai décidé de créer l'expression de "yoga nomade" pour vous inciter à pratique le yoga où que vous alliez. Je vous partage donc mes conseils mis en pratique pendant ma vie parisienne et mes déplacements en France et surtout pendant ces 9 mois sur les routes indiennes et d'Asie du Sud-est.

Apprenez à déplier votre tapis partout : que vous soyez en vacances, congés, déplacements professionnels, en roadtrip, pour deux jours ou 3 semaines, en chambres d'hôtel, dortoirs, gîtes, airbnb, en France à 1h de chez vous, ou à l'autre bout du monde ! Comme ça, plus d'excuses ! 😉


Pourquoi faire du yoga nomade ?  Le yoga que je nomme ici "yoga nomade" est bien sûr complémentaire à une pratique d'un yoga qu'on pourrait alors appeler ici "sédentaire/quotidien". Les bienfaits d'une pratique de yoga intégrée à sa vie quotidienne ne sont plus à démontrer.  Mais bien trop souvent, quand on est en dehors de notre quotidien, on perd le rythme et les habitudes liées à notre pratique. Ce n'est pas grave de changer ses habitudes, encore plus quand on est en vacances mais ce qui est dommage c'est de perdre cette connexion à sa pratique.

Or combien de fois aviez-vous commencé une pratique régulière en studio, à la maison, puis une fois loin de chez vous et de votre studio, vous avez délaissé à contre-coeur votre pratique ? soit car vous ne saviez pas comment continuer votre pratique seul, loin de chez vous, soit parce que vous repoussiez à plus tard (après votre grasse matinée, après la visite de ce monument, une fois que les enfants feront la sieste, après la plage, quand j'aurai une chambre d'hôtel plus grande...)

Combien d'entre-vous ne se sentent pas si reposer que ça pendant leurs vacances? à courir partout? à organiser des activités pour faire plaisir à tout le monde ? à se lever aux aurores pour telle visite ? à dormir dans un bus/train couchette ? à porter un sac lourd ? à faire face à des contretemps/mauvaises surprises de voyage ? à avoir les jambes lourdes ? combien d'entre-vous mettent plusieurs jours à déconnecter de leur travail pour si reconnecter quelques jours avant la fin de ces vacances ? Combien de vous, une fois rentrés se disent qu'ils ont besoin d'autres vacances pour récupérer ? combien d'entre vous sont inconsciemment suractifs même en vacances car ne veulent pas voir remonter à la surface certains problèmes, émotions, doutes liés à leur quotidien ?

On ne veut jamais l'avouer, ni le crier sur tous les toits... Pourtant être en dehors de son quotidien, de sa zone de confort, de sa culture, de son pays, de son fuseau horaire... certes, ça crée de l'adrénaline, de l'excitation, de la joie, de belles photos, de beaux souvenirs mais ça peut aussi être facteur de stress, de courbatures, de solitude, de peurs, de manques.

Si on ne se préserve pas, même en vacances, le même mécanisme du quotidien se met en place: le physique encaisse, accumule sans rien dire et le mental se fatigue jusqu'à ce qu'un jour l'un ou l'autre lâche.  Mais si même en vacances, alors qu'on est censé avoir du temps libre, du temps pour soi, on n'est finalement pas capable de dérouler son tapis, comment peut-on arriver à le faire régulièrement dans son quotidien ?

Quels sont les bienfaits d'un yoga nomade ? Qu'il soit nomade ou non, le yoga vous permet de vous ancrer dans l'instant présent, de vous connecter à votre paix intérieure, de renforcer et soulager votre corps, de faire silence en soi, de développer des pensées positives et bien d'autres bienfaits. Selon moi, le yoga nomade développe également en vous un esprit créatif, libérateur et flexible car il vous incite à vous adapter à un nouvel environnement inconnu, à créer une pratique personnelle en dehors du cadre classique de votre maison ou de votre studio.

Il est aussi un excellent moyen d'interaction et d'intégration sociale. Les vacances peuvent ainsi être le moment parfait pour pratiquer/faire découvrir le yoga à vos proches, à vos enfants en l'intégrant de manière fun à votre programme de vacances. Tout comme ça peut être l'opportunité pour vous d'expérimenter une vie locale, même dans votre propre pays, en participant à un cours local, en partageant avec les autres élèves une passion commune. 

Cette pratique en dehors du quotidien développe en vous la passion même pour votre pratique du yoga : vous pratiquez plus longtemps, vous approfondissez des postures, vous découvrez de nouveaux styles, vous vous laissez aller dans un Savasana de 20 minutes et vous revenez avec envie sur le tapis. Et bien sûr, petit à petit, vous intégrez ces bienfaits à votre quotidien.


Quelle expérience yoga nomade choisir ? Ci-dessous, je vous détaille trois manières de pratiquer le yoga nomade : Faire l'expérience d'une retraite, devenir un yogi local et/ou avoir une pratique totalement autonome ! Il n'y en a pas une meilleure que l'autre, les trois sont complémentaires et changeront votre pratique positivement. Dans tous les cas, profiter de l'expérience du yoga nomade pour sortir de votre zone de confort, pour tester de nouveaux styles et enseignements. Soyez ouvert. Laissez-vous surprendre par la nouveauté ! Continuez d'approfondir le style de yoga qui vous plaît, que vous avez l'habitude de pratiquer dans votre vie quotidienne mais testez aussi de nouveaux styles. Personnellement, j'étais une grande pratiquante de Vinyasa et Ashtanga et depuis que je voyage, je me suis essayée et j'ai adoré le Hatha yoga, Fly yoga, Kundalini,  Acroyoga, yoga du son et autres. Grâce à la découverte de ces styles mais aussi grâce à la grande diversité des enseignants, j'ai enrichi ma pratique personnelle comme jamais auparavant. Alors en continuant de lire cet article, pensez à votre prochain déplacement/congé et demandez-vous quel type de yoga nomade vous pouvez mettre en pratique !  Faire l'expérience du yoga nomade organisé Si vous préférez être guidé par des professionnels, être pris en charge (nourriture, logement, cours de yoga, activités journalières, accessoires de yoga) alors le cadre d'une retraite de yoga est ce qui vous convient le mieux. La retraite de yoga est l'occasion de se retirer à l'écart du monde, en dehors de son quotidien, pour trouver la paix intérieure par le biais du yoga. Certes, avec une autodiscipline sérieuse, c'est quelque chose que vous pouvez organiser par vous-même, chez vous. Cependant, vous pouvez aussi choisir de vous laisser guider par un organisateur (agence de séjours bien-être, lieux organisateurs et bien sûr professeurs de yoga).

Pour vous aider dans vos démarches : * rapprochez vous de votre professeur, studio pour voir s'ils en organisent prochainement

* demandez des recommandations concernant des lieux, professeurs ou organisateurs à des proches qui ont déjà fait des retraites

* si un lieu d'accueil de retraite de yoga vous plaît, renseignez-vous directement auprès des hôtes sur le planning des retraites qu'ils accueillent

* regarder les annonces postées sur des groupes facebook dédiés au yoga (Yoga retreat)

* Recherchez sur des plateformes de mise en lien comme bookyogaretreat.com

* Vérifiez bien le planning pour être sûr que vos attentes correspondent à l'offre en termes de prix, styles de yoga, nombres d'heures de pratiques, niveaux, logement, accessibilité etc

* faites confiance à votre instinct


Faire l'expérience du yoga nomade local Ce que je recherche en voyage, et je ne pense pas être la seule, c'est cette joie de goûter à la vie locale, c'est aller là où les touristes ne vont pas, c'est faire des rencontres avec des locaux, c'est participer à l'économie locale, c'est transformer un environnement inconnu en un chez-soi Et pour moi, ça passe aussi par prendre des cours de yoga dès que l'occasion se présente. Sur les routes d'Asie, quand mon corps et mon mental ne sont plus à l'équilibre, le fait de découvrir un studio de yoga et d'y prendre plusieurs cours, me permet de m'ancrer dans un quotidien, même éphémère, et de rencontrer de nouvelles personnes, d'apprécier cet environnement sous un angle différent. Même en France, j'ai toujours aimé saisir l'occasion d'un déplacement pour pratiquer dans un nouveau studio.

Pour vous aider dans vos démarches : * tapez sur votre moteur de recherche "Yoga NOMDELAVILLE", voyez les adresses qui ressortent

* sur Facebook, tapez dans votre barre de recherche "Yoga NOMDELAVILLE", voyez les pages, groupes et événements recommandés

* Sur Instagram, utilisez les hashtags #yogaNOMDELAVILLE ou #NOMDELAVILLEyoga, voyez si des profils de studios ou professeurs locaux ressortent

* demandez à votre hôtel s'il a des lieux ou professeurs à vous recommander

* regardez les panneaux d'affichage en centre ville

* prenez les flyers dans les cafés healthy, les centres associatifs

* si pas de site web, contactez les studios/professeurs via whats app ou réseaux sociaux, cela se fait beaucoup en Asie

* vérifiez qu'il y a possibilité de drop-in (classes à l'unité) : même si le site internet n'indique qu'un tarif associatif/membre/annuel, il y a souvent possibilité d'intégrer une classe pour un temps court en expliquant votre situation et démarche au prof ou studio

* assurez-vous que vous avez suffisamment de temps et de dispo sur place avant de prendre un forfait

* mettez de côté vos peurs : notamment si vous êtes à l'étranger et ne parlez pas bien ou pas du tout la langue locale et que vous avez peur de ne rien comprendre au cours. Levez alors la tête plus qu'à votre habitude, regardez le prof quand il démontre, regardez vos camarades de tapis et appréciez cette expérience locale.



Faire l'expérience du yoga nomade autonome C'est l'expérience la plus libératrice à mon sens mais aussi la plus difficile. Libératrice car elle vous invite à écouter vos envies, à respecter vos limites, à être seul maître de votre corps, à être créatif, à vous autodiscipliner, à vous autoguider. Difficile pour exactement les mêmes raisons ! Mais quel plaisir alors d'être capable d'être soi-même sur le tapis de yoga, n'importe où, n'importe quand !

Pour vous aider dans cette mise en pratique :  * choisissez idéalement votre hôtel, airbnb, auberge avec un spot vous permettant de dérouler votre tapis. Soit directement dans votre chambre, une pièce de ce logement de vacances ou dans un de ses espaces extérieurs (jardin, terrasse, rooftop, salle de gym, bord de piscine)

* repérez un endroit en pleine nature facilement accessible et utilisable : parcs, plages, bords de rivières et y pratiquer à des moments phares de la journée comme le lever ou coucher du soleil. Par exemple, lors de mon expérience sur les chemins de Saint Jacques de Compostelle, n'ayant pas de studios, ni d'espaces dans mon auberge, j'ai pratiqué sur la pelouse d'une petite place d'un village

* accepter votre environnement tel qu'il est: idéalement, on rêve tous d'un endroit paradisiaque pour pratiquer en toute liberté mais pratiquer le yoga nomade, c'est aussi accepter les aléas du voyage comme pratiquer parfois dans des endroits qui ne sont vraiment pas faits pour le yoga soit en raison du manque d'espace, soit de la saleté du lieu, du fond sonore etc...

* pratiquez votre séquence seule en écoutant vos envies, les besoins de votre corps, votre rythme à l'aide de livres sur le yoga, en écrivant à l'avance votre séquence

* pratiquez en utilisant des vidéos en ligne via des applications payantes ou via Youtube. Pour ma part, j'utilise beaucoup Youtube (et je vous invite à faire de même en suivant ma chaîne Yogaée ! 😉) et j'utilise aussi l'application Alomoves.

* créez-vous un petit autel nomade qui vous accompagne partout et qui vous permet où que vous soyez de vous créer en quelques minutes votre petit espace sacré. Cela m'aide à me concentrer, à me rappeler de mes intentions, à me créer un espace visuellement agréable. Si vous n'avez pas d'objets particuliers vous pouvez aussi utiliser la nature morte (je n'aime pas couper les fleurs). Par exemple, en Thaïlande, je ramassais les fleurs tombées d'un arbre et créait mon mandala de fleurs devant mon tapis

* ayez un tapis de yoga de voyage ou une serviette de yoga. Idéalement faire un choix en fonction du poids et de la fonctionnalité. Personnellement, en plus du poids très léger, j'ai besoin de pouvoir rouler ou plier mon tapis comme je veux afin qu'il puisse tenir dans mes différents sacs de voyage. J'ai aussi besoin d'avoir un tapis antidérapant de chaque côté car la sueur est un gros problème pour toute personne qui pratique un yoga dynamique ou qui voyage dans un pays humide et chaud ! Et dès que l'occasion se présente, il me suffit de le mettre par dessus un tapis plus épais. J'ai trouvé mon précieux : Yoga travel mat Eko Superlite de Manduka

* tendez vers le minimalisme en voyage donc ne vous encombrez pas d'accessoires de yoga. Il faut faire avec les moyens du bord : une ceinture, foulard devient une sangle, un livre devient un brique, une oreiller devient un zafu. Le seul accessoire que je recommande est d'utiliser des écouteurs sans fil pour pratiquer en musique ou en suivant une vidéo, sans déranger votre entourage (par ex, quand tout le monde dort encore). Personnellement, j'utilise les écouteurs running Bluetooth de Décathlon qui restent vraiment bien en place même si on a la tête en bas ! 



Vous l'aurez donc compris : le yoga nomade peut se pratiquer partout. Il va là où vous allez, si vous le décidez. Comme indiqué plus haut, c'est cette pratique hors du quotidien qui m'a permis de développer ma passion du yoga et de l'intégrer à mon quotidien avec encore plus de motivation. Maintenant, avec ce voyage autour du monde, ma pratique du yoga est par essence aussi nomade qu'est ma vie. Sans aller jusqu'à ce choix de vie, j'espère que cette approche du yoga comme expérience nomade vous aidera comme il m'a aidé.


****


Faîtes-moi vos retours sur vos différentes expériences de yoga nomade. Où avez-vous ou prévoyez-vous de dérouler le tapis ? 

Retrouve-moi sur les réseaux sociaux

  • Grey Facebook Icon
  • Grey YouTube Icon
  • Grey Instagram Icon

©Yogaée 2020 - All rights reserved