top of page

Comment Se Connecter à Son Enfant Intérieur : mes conseils


Comment se connecter à son enfant intérieur, voilà un sujet qui me tient tout particulièrement à cœur et que je souhaitais donc aborder dans mon blog. Le livre de Thich Nhat Hanh m’a ouvert les portes de ce concept qui s’intéresse aux bouleversements de l’enfance et à l’importance de cultiver son âme d’enfant. Depuis, je n’ai eu de cesse de m’y replonger tant il m’a libéré de mes blocages à l’âge adulte. Mais c’est quoi au juste l’enfant intérieur en spiritualité ? Commençons donc par là, puis nous nous aventurerons vers la découverte des blessures de l’enfance. Cela te parait obscur ? Dans ce cas, je t’explique également pourquoi retrouver son enfant intérieur est un chemin formidable. Mon souhait est qu’une fois cet article parcouru, tu puisses déterminer ce qui t’a détourné de tes rêves et que tu avances plus léger. e, joyeux.se et confiant. e dans la vie.

Qu’est-ce que l’enfant intérieur ?

Je trouve que l’image d’un enfant tapi en chacun de nous est assez parlante, malgré tout il faut voir la notion d’enfant intérieur suivant deux dimensions :

  1. il s’agit de la mémoire de toutes les expériences de la première période de la vie ;

  2. mais aussi de cette facette de toi-même, rieuse, joueuse et capable de s’émerveiller devant un arc-en-ciel.

Regardons de plus près ce que peut vouloir dire garder en soi la trace et le souvenir de son enfance.

Même si tu n’en as pas conscience, l’enfant que tu étais est toujours là et ressurgit aujourd’hui, par exemple par le biais de tes émotions, d’actes manqués ou de peurs incontrôlables. C’est une théorie que l’on retrouve dans la tradition thérapeutique occidentale et dans la philosophie bouddhique. N’ayant jamais essayé de guérir mon enfant intérieur par l’hypnose, je te parlerai uniquement de son aspect spirituel.

J’ai pu vraiment comprendre ce concept grâce au livre de Thich Nhat Hanh, « Prendre soin de l’enfant intérieur ». On y découvre la notion de trauma émotionnel vécu durant l’enfance. Il peut s’agir par exemple de l’absence d’un parent, de la maladie d’un proche ou de la morsure d’un chien. Qu’il soit petit ou grand, il impacte l’adulte que nous devenons en créant des blocages ou des comportements destructeurs tels que l’autocritique. Ces traumatismes de l’enfance peuvent également nous mener à reproduire des schémas familiaux même s’ils ne nous correspondent pas.

Personnellement, j'ai découvert tardivement que le handicap mental de mon petit frère, ou plutôt le regard de la société sur son handicap mental, a été un trauma qui m'impacte encore et sur lequel je travaille pour ne pas vivre dans la culpabilité, le jugement et la peur mais au contraire, dans la gratitude.

La 2e composante de ton enfant intérieur est à bien différencier de l’égo. C’est la part instinctive de l’être, joyeuse et légère. Celle qui abrite tes rêves les plus sincères et qui se laisse toucher par les beautés du monde. Elle n’est pas dans le jugement, au contraire, elle est pleinement dans l’expérience de l’instant présent et dans l’empathie.

Donner plus de place à l’être rieur en soi, d’accord, mais pourquoi faire ressurgir le passé s’il nous a affecté ? Je vais tout de suite m’attacher à répondre.

Pourquoi retrouver son enfant intérieur ?

En plus de me faire comprendre ce concept, le livre du grand maître bouddhiste m’a personnellement aidé. Il est empli de bienveillance et m’a apporté des réponses concrètes afin de me libérer de mes doutes, de dépasser mes peurs ou au moins d’apprendre à gérer certains de mes blocages.

Dans certaines situations douloureuses, fuir son enfant intérieur est une réaction de survie. Cependant, cela conduit à un déséquilibre et parfois même à un manque. On dit que la nature a horreur du vide, elle cherche à le combler par tous les moyens. C’est ainsi que tu peux être la victime de comportements compulsifs tels qu’une hyper consommation ou hyper activité. En reconnaissant et en acceptant tes traumatismes passés, il est possible de mieux vivre dans le présent.

Enfin, rares sont les personnes qui ont su garder leur âme d’enfant. Elle se trouve étouffée par les obligations financières, administratives et les injonctions de la société. Résultat, tu vis une existence éloignée de tes rêves de gamin.e et tu n’es pas en accord avec tes besoins sincères et profonds. Renouer avec ton enfant intérieur peut te permettre de trouver l’alignement et pour amplifier le résultat, tu peux puiser dans mon article sur la loi de l’Attraction.

Être plus heureux.se et équilibré. e aujourd’hui, voici la promesse donnée à quiconque saura guérir son enfant intérieur, mais pour cela il faut tout d’abord savoir faire renaitre le lien.

Comment se connecter à son enfant intérieur ?

guerir-son-enfant-interieur
Comment se connecter à son enfant intérieur : des moyens simples au quotidien

Pour pouvoir se reconnecter cet enfant enfoui en toi, il faut tout d’abord te mettre dans des conditions favorables. En effet, cela demande de lâcher prise ! Un environnement rassurant est indispensable, tout comme un état d’esprit calme et concentré. Revisiter son enfance nécessite également du temps, car on ne recrée pas une relation en un claquement de doigts. Je t’invite donc à méditer ou à pratiquer le yoga avant de te plonger dans l’un des exercices suivants. Utilise ce mantra pour te guider :

« J’inspire, je reviens à mon enfant blessé.

J’expire, je prends bien soin de mon enfant blessé. »


Reconnaitre tes traumatismes passés constitue la première étape du voyage, la plus grande peut-être. Ensuite, le travail continue en quelque sorte toute la vie. Il ne faut jamais se détacher de cette part de toi-même et les exercices que je vais te proposer ont pour but de te connecter à elle aussi souvent que tu le désires.

Identifier les traumatismes

Je te convie à commencer par l’écriture d’une lettre qui te serait adressée. En te nourrissant de photographies de ton enfance, demande-toi ce que ton enfant intérieur aurait à te dire. Qu’aimerait-il te rappeler ? As-tu des souvenirs d’expérience ou de sentiment désagréable ? Un bouleversement au sein de ta famille, de ta scolarité, un choc ? Avais-tu des peurs viscérales ?

Ensuite, ton enfant intérieur pourra se confier à toi par écrit sur ta vie actuelle. Il te racontera ce qu’il ne comprend pas ou difficilement de ce monde d’adulte. Il t’expliquera ce qui lui parait absurde, ennuyeux et douloureux, tout ce qui le déroute et ne lui convient pas en fait. Peut-être même ce que tu as abandonné et qu’il regrette.

Ce simple jeu d’écriture peut mettre en lumière ou sous un jour différent certains aspects de ton passé. Il te sera alors possible d’identifier la source de peurs et de blocages subis aujourd’hui.

Accepter et guérir de ses blessures intérieures

Pour pouvoir avancer dans la vie sans être freiné. e par son passé, il faut pouvoir accepter ses traumas. Encore une fois, l’écriture peut être d’un grand secours. Au lieu de recevoir une lettre, tu dois maintenant en rédiger une à l’attention de ton enfant intérieur. Que pourrais-tu lui dire pour l’apaiser, le réconforter et le rassurer ? Explique-lui que tu l’as compris, que tu perçois aujourd’hui comme il a pu être blessé et pourquoi. Dis-lui que tu l’aimes et que tu t’engages désormais à l’écouter plus attentivement. Etc. Pour ma part, j’use et abuse des affirmations positives. Elles ont le pouvoir de gonfler la confiance en soi, de rendre plus résilient. e et de rasséréner. Alors, utilise-les dans ta lettre, sur ton tableau d’inspiration, en fond d’écran ou simplement lorsque tu t’exprimes.

Une autre manière de guérir ton enfant intérieur, par petites touches simples, est de partager avec lui tous les instants de joie et tous les moments de bonheur.


« Quand vous escaladez une belle montagne, invitez-le à la gravir avec vous. Quand vous contemplez le lever du soleil, invitez-le à partager votre joie » Thich Nhat Hanh


Enfin, lorsqu’un traumatisme se manifeste avec beaucoup de vigueur, il faut aller plus loin. L’art thérapie (expression corporelle, peinture, musique, etc.) est un outil merveilleux pour aider à gérer ses émotions. Des thérapeutes diplômé. e. s exercent à travers la France et accompagnent en groupe ou en individuel, mais tu peux aussi t’y essayer seul. e en t’offrant quelques heures de créativité : comme réaliser des mandalas avec des éléments ramassés au fil de tes promenades, t’adonner au coloriage ou au chant afin de réguler des bouffées de panique ou de colère. Si tu hésites, sache que tu es pleinement capable d’être créatif, comme je te l’expliquais dans un précédent article.

Dans les retraites de yoga que j'organise, je propose toujours un atelier d'art thérapie que j'appelle "respiration artistique" qui se construit sur des temps guidés par la respiration et par les émotions. Je suis toujours émerveillée de voir les participants avoir d'abord peur de l'exercice, se sentir nuls comme s'ils étaient de nouveaux à l'école, puis de les voir essayer, réessayer, abandonner la quête d'un résultat parfait, se libérer, admirer et interpréter leurs oeuvres-gribouillages puis trouver les mots justes pour exprimer et comprendre les émotions profondes de l'enfant intérieur. C'est toujours incroyablement bouleversant de créer un tel espace et les accompagner dans ces retrouvailles avec leur enfant intérieur.

Oeuvres d'art thérapie lors de ma retraite estivale Chakras & Créativité

Garder le lien vivant

On ne guérit pas en un jour, mais une porte s’est ouverte et il sera plus aisé de la franchir à nouveau, surtout si tu t’attaches à raviver l’étincelle des débuts et à l’alimenter régulièrement.

Il existe différents moyens de cultiver ta capacité à t’émerveiller, à jouer et à être curieux.se. Laisser libre cours à ta créativité en est un. Ce que j’observe à chacune de mes retraites lors des ateliers créatifs et dans chacun de mes accompagnements de coach en créativité, c’est qu’en plus de guérir ton enfant intérieur, cela lui permet de s’exprimer dans le présent, de refaire surface.

Ensuite, rien de plus simple pour retrouver son âme de gamin que de se plonger dans la lecture de contes. Certains sont d’ailleurs spécifiquement dédiés au développement de l’enfant intérieur en spiritualité bouddhiste et d’autres font tout simplement appel à la beauté et à l’émotion. « L’enfant, la taupe, le renard et le cheval » est une perle du genre. Il fait du bien au cœur, parle à ce petit être en nous et nourrit l’esprit.

Tu l’auras compris, déchiffrer ton enfant intérieur et tisser un lien solide avec lui peut t’apporter beaucoup dans ton existence d’adulte. Laisser de la place à ton âme d’enfant est également une merveilleuse solution pour t’approcher d’une vie plus heureuse et alignée. Pour cela, quelques exercices et actions de ta part sont nécessaires. J’espère que cela t’aidera et si tu souhaites en savoir plus, n’hésite pas à m’en faire part en commentaires.

Namasté

Elodie

Comments