Pages du matin : Ta routine créative


En tant que coach en créativité, mon but est de t'amener à libérer ta créativité.

Or sur ce chemin, tu fais face à un grand obstacle : ton Censeur !

Dans cet article, je t'en dis plus sur cet obstacle et surtout je te présente ma routine quotidienne qui te permettra très simplement de dépasser cet obstacle et de tendre vers ta créativité.

J'ai mis en place cette routine depuis plusieurs années, suite à la lecture du superbe ouvrage "Libérez votre créativité" de Julia Cameron dans lequel elle conceptualise son procédé.


Les pages du matin, en quoi ça consiste ?

Les pages du matin, comme le nom le suggère, est un temps d'écriture à faire le matin, souvent dès le saut du lit. Selon les jours, je les fais avant ou après ma méditation, mon yoga et parfois en prenant mon petit déjeuner.

Il s'agit d'écrire à la main 3 pages chaque jour.

Le support peut aussi bien être des feuilles libres ou un cahier tant que tu utilises l'écriture manuscrite et non l'ordinateur par exemple. A toi de choisir ton support adéquat pour être à l'aise mais aussi pour que la taille des pages te correspondent. Ce n'est pas la même chose d'écrire 3 pages au format A4 que 3 pages sur un carnet au format A5 !

Car oui, tu as bien lu, en faisant tes pages du matin, tu t'engages à écrire 3 pages. Pas moins. Pas plus. Tous les jours.


Cette règle peut te sembler étrange mais crois-moi, les pages du matin sont transformatrices.

Les pages du matin, ce qu'elles ne sont pas ?

Les pages du matin ne sont pas :

  • un journal de gratitude : même si tu peux y exprimer de la gratitude, tu écriras aussi les choses qui t'embêtent

  • du journaling guidé par des questions : même si tu peux écrire et répondre à tes questions si elles surviennent, tu n'as pas de guide préétabli

  • un journal intime : même si tu peux y décrire ta journée et tes états d'âme, tu peux aussi y écrire ta to-do liste

  • un carnet de tes rêves : même si tu peux y noter tes rêves et essayer de les interpréter, tu peux aussi y noter tes cauchemars, échecs, désillusions

  • une oeuvre d'art : même si tu peux y écrire de manière artistique, tu ne fais pas de l'art

  • un roman : même si tu peux y écrire tes idées pour ton roman, écris sans la pression d'être publié.e

  • destinées à être lues : même si tu peux les lire au bout d'un certain temps (perso, je ne les relis jamais)

  • un exercice de style : même si tu peux choisir d'avoir une belle écriture dans un bon français, tu écriras souvent de manière illisible, imparfaite, avec des fautes d'orthographes, des ratures, des gribouillis, des abréviations, des smileys, des insultes

  • faites pour te faire du bien : même si ça peut te faire du bien d'écrire ce que tu as à écrire, ne te mets pas la pression d'être heureux.se à chaque fin de page

  • des propos intelligents : même si tu peux y écrire des choses intelligentes, tu écriras souvent des banalités et futilités

  • des propos joyeux : même si tu peux écrire des choses positives, tu feras souvent parler ta négativité, ta colère et ta tristesse

  • une dissertation logique : même si tu peux écrire de manière constructive, la plupart du temps, tu te répèteras et passeras d'une chose à l'autre sans logique

  • négociables : même si tu as la flemme, fais-les et écris que tu as la flemme

  • inspirantes : même si tu ne sais pas quoi écrire, fais-les et écris "je ne sais pas quoi écrire"

  • ponctuelles : même si tu penses à avoir autre chose de mieux à faire, écris tous les jours

Mise à part la règle d'écrire sur 3 pages, il n'y a pas de règles et donc il n'y a pas de "façon incorrecte de faire ces pages", selon Julia Cameron.

"Dans ces pages, vous devez laisser votre main glisser le long de la feuille et noter tout ce qui vous vient à l'esprit."

Tu laisses libre cours à toutes tes pensées, telles qu'elles surviennent dans ta tête, sans les juger, sans les censurer. Tu écris comme tu penses. Tu écris comme tu respires.

Alors, je suis sûre que ton mental est en train de se dire "ok mais pourquoi ?"

Pourquoi écrire 3 pages ? Pourquoi écrire tous les jours ? Pourquoi écrire si ce que j'écris est parfois/souvent inintéressant, banal et négatif ?