top of page

Comment faire un bon Vision Board et passer du rêve à la réalité


Comment faire un bon vision board qui ne soit pas uniquement un agglomérat de citations inspirantes et de belles images ? Pour t’aider à bien comprendre la nuance, j’ai décidé de te faire découvrir ce qu’est un tableau de visualisation et de t’accompagner dans son élaboration comme je peux le faire dans le cadre d’un coaching en créativité. Ce qui est incroyable avec cet outil, c’est que des disciplines aussi différentes que les neurosciences, le développement personnel et la spiritualité se rejoignent pour dire qu’il contribue à réaliser nos objectifs de vie. C’est parti pour un petit exercice d’introspection dont le résultat t’inspirera au quotidien.

C’est quoi un tableau de visualisation ?

Cet article intervient à la fin de l’été, une période de transition toujours spéciale. Tu vas pouvoir exploiter le regain d’énergie de cette rentrée pour concrétiser tes projets. Composer son propre tableau de visualisation revient à construire une représentation visuelle de ton futur idéal. Mais attention à ne pas trop fantasmer ! L’exercice doit rester pragmatique pour définir des objectifs réalisables. D’autre part, tu pourras laisser libre cours à ta créativité, à ton goût pour les arts (plastiques, photographiques, littéraires) et à ton âme d’enfant après avoir franchi les premières étapes de réflexion et d’exploration intérieure.

Je suis moi-même une utilisatrice convaincue du vision board. Il m’accompagne sur toute l’année et parfois, il m’arrive d’en construire un nouveau sur un thème bien particulier, tel que lors de mon lancement comme entrepreneure et mon prochain déménagement ! Ainsi avant chaque rentrée, je m’offre une matinée durant laquelle je reprends mon tableau de l’année écoulée et je savoure le chemin parcouru. C’est toujours un exercice qui m’emplit d’énergies positives, car je constate alors que la majorité de mes objectifs ont été atteints d’une manière ou d’une autre. Et c’est là que se glisse la surprise : l’écart entre la façon dont je pensais réaliser mes désirs et la voie que j’ai finalement emprunté. Je peux ensuite faire le point, prendre du recul sur ce qui m’animait l’année passée et qui a changé et surtout pourquoi !

Comprendre le concept de visualisation

La visualisation est souvent définie comme un outil de développement personnel. Or, c’est une technique dont les sportifs, musiciens ou danseurs usent depuis longtemps. Dans nombre de disciplines, l’entrainement ne suffit pas pour arriver à un niveau supérieur de maitrise. Par exemple, un Federer se regarde frapper la balle avec un effet du poignet avant même de passer à l’action. Dans un autre genre, cela me rappelle une scène assez psychédélique à la fin de la série Le Jeu de la dame, inspirée de la vie d’une brillante joueuse d’échecs. Elle nous plonge dans l’esprit de l’héroïne en pleine visualisation de sa partie. Cette stratège est capable de voir chaque option de jeu et ses conséquences en avance.

En conclusion, se visualiser en train de réaliser, de ressentir ou de vivre quelque chose permet de tendre vers l’accomplissement de ce but.

S’approprier la loi de l’attraction

Un tableau seul, aussi beau soit-il, ne te rendra pas plus riche ou plus heureux. Son efficacité s’appuie, entre autres, sur le principe de l’attraction. Cette théorie explique que pour amener à toi la joie, il faut avoir des pensées joyeuses. En d’autres mots, tout est une question d’état d’esprit. Tu attires à toi ce que tu es, ce à quoi tu donnes de l’attention. Avec un visionboard, tu pousses ton mental vers la réalisation de tes objectifs.

Comment faire un bon visionboard ?

Se cantonner à des visualisations positives

Comme je te le disais en introduction, les neurosciences ont montré que si tu charges ton cerveau de certaines idées, tu indiques alors régulièrement à ton subconscient d’aller dans une direction donnée. L’autosuggestion pousse même ton esprit à agir en accord avec tes pensées dominantes. De plus, il s’avère que les émotions positives influencent plus fortement le subconscient. Ainsi, pour chacune des étapes à venir, je t’invite à fuir tout ce qui revêt un caractère négatif.

exemple-visualisation-positive
Exemple de visualisation positive

Voici un exemple de visualisation négative. Cette citation peut paraitre séduisante, car elle a pour objectif de te bousculer et de te pousser à te dépasser. Or, elle imprime dans ton esprit que tu es habité par un sentiment de peur et elle nourrit tes blocages.

Concevoir un tableau d’objectifs

Pour lire en toi sans filtre, sans l’influence de tes jugements ou de tes peurs, il est indispensable de t’offrir un instant à toi. Mon article sur l’enfant intérieur te donnera la marche à suivre pour te reconnecter à ton essence et faire le point sur tes rêves. Une fois les conditions réunies, et avant de répondre à un certain nombre de questions, définis la portée de ce tableau. Souhaites-tu te concentrer sur des objectifs à moyen ou court terme ? Pour le rendre efficace, ne te projette pas au-delà de 5 ans.

Tu vas commencer par des interrogations d’ordre général puis tu préciseras tes réponses. Cela revient à décomposer en actions concrètes tes rêves, mais aussi à être plus ancré. e. Sans quoi tu pourrais te sentir submergé. e ou oppressé. e par des objectifs trop grands et abstraits.

  • À quoi ressemble une journée parfaite dans x années ?

Qu’est-ce qui la rend idéale (activité, personne, environnement, etc.) ?

Que ressens-tu ? Quel état d’esprit t’habite et souhaiterais-tu conserver ?

  • Si ta vie devait soudainement s’arrêter, que regretterais-tu ?

Quelque chose à voir ou faire ?

Des émotions ou des paroles à transmettre à quelqu’un ?

Ne pas avoir pu être pleinement toi ?

Avoir passé plus de temps à… ?

  • Quelle personne aimerais-tu devenir dans x années ?

Quelle qualité voudrais-tu cultiver ?

Quel travail ou œuvre caritative t’épanouirait ?

Sois précis dans tes réponses sans toutefois te fermer des portes. Pour t’inspirer plus encore et enrichir ta réflexion, n’hésite pas à consulter mon article sur la Bucket liste.

Faire confiance à son intuition

Alors, combien de lignes as-tu couvertes ? Rassure-toi, tu ne garderas pas tout pour ton tableau. Pour 2 raisons :

  1. Certains objectifs sont prioritaires.

  2. Trop d’ambitions étouffent ta capacité d’action.

Je vais donc faire appel à ton instinct et à tes sentiments afin de rayer de la liste bon nombre de réponses. Qu’est-ce qui te touche le plus intuitivement ?

Comment fabriquer un tableau de visualisation positive ?

Comment créer un tableau de visualisation en ligne ? Canva est ton ami

Sélectionner des mots et images ayant du sens

Il est temps de passer à la pratique et de te plonger dans des magazines, dans tes notes, sur Pinterest et Canva et d’y piocher tout ce qui t’inspire :

  • mots forts ;

  • citations ;

  • photos ;

  • dessins ;

  • palette de couleurs ;

  • craies, tissus, coquillages, pierres, etc.

Pour chacun des éléments choisis, demande-toi pourquoi afin de le confronter à tes objectifs de vie. Ils doivent pouvoir te plonger dans une ambiance ou un état d’esprit particuliers (paix, motivation, réassurance, joie, modèle, etc.), en lien avec ton but. À chaque fois, tu dois pouvoir ressentir l’effet désiré à la vue d’une image ou d’un mot et s’ils passent le test, alors l’association est bonne.

Encore une fois, fais confiance à ton intuition lors de la 1re sélection. Le 2e round viendra affiner et ajuster la liste. Malgré tout, fixe-toi une limite de temps afin de ne pas t’éparpiller et de garder ton objectif en ligne de mire. Il faut que chaque chose ait du sens, la beauté ne suffit pas.

Assembler les éléments

Lors de cette dernière étape, tes objectifs vont prendre une forme physique. Tous les supports sont possibles (affiche, pêle-mêle sur tableau de liège, mur de cadres, fond d’écran), les éléments peuvent être reliés entre eux pour souligner un but commun ou encore juxtaposés. Si tu en ressens le besoin, ne te limite pas à un seul tableau.

Une fois l’assemblage terminé, dispose-le bien en évidence afin que ton regard se pose dessus chaque jour et que tu puisses pratiquer la visualisation. Imprègne-toi de l’univers et des sentiments qu’ils t’évoquent. S’il s’agit d’un vision board tourné vers des objectifs professionnels, n’hésite pas à le placer au-dessus de ton bureau. S’il est plus personnel, choisis un lieu plus intime où tu te sentes en confiance, bref fais parler ton imagination !

Construire son tableau de visualisation constitue un vrai travail sur soi qui peut malgré tout revêt la forme d’un jeu. J’y prends beaucoup de plaisir, car c’est à chaque fois l’occasion de me replonger dans mes photos, dans les articles que je découpe et accumule ou dans les images qui m’inspirent. Mais il serait dommage de t’arrêter en si bon chemin, il faut maintenant passer à l’action pour réaliser tes rêves. Alors es-tu prêt. e ? Si ton projet de vie est teinté de créativité et que tu ressens le besoin d’être accompagné. e, tu peux compter sur moi.

Namasté,

Élodie

Σχόλια