Blogueuse et Yogipreneuse. Et pourquoi pas ?!



Welcome les yogis,

Rien de mieux que ce début d'année 2018, un an après la naissance de Yogaée, pour vous annoncer l'ouverture de mon blog de yoga, de bien-être et de développement personnel !

Cela me fait sourire car je n’aurai pas pensé me lancer un jour dans cette aventure web de partages et d’écritures. Mais, comme depuis plus d’un an, la vie me surprend, j’essaye de saisir avec confiance les nouvelles opportunités et les nouveaux challenges qu'elle me propose.

I am open to receive all the Universe has to offer

Il y a 5 ou 6 ans, j’étais assez loin de l'univers du yoga, de la méditation et du développement personnel. Bien que je ressentais un attrait en moi, depuis l'adolescence, pour tous ces sujets, je partageais aussi tous les a priori de la société vis-à-vis des médecines douces, alternatives, ésotériques. Je me gardais alors bien de m’avouer avoir une attirance pour ces pratiques, ces questions et encore plus d’exprimer tout cela à mes proches.

Puis, petit à petit, je me suis écoutée, j’ai mis de côté mes jugements, j’ai découvert les bienfaits de ces pratiques sur moi et j’ai transformé cette attirance en passion.

Et me voilà, aujourd’hui, avec l’envie d’écrire sur ces mêmes sujets, qui sont devenus le socle de ma vie professionnelle et les principes de mon épanouissement personnel !


Alors, comment cela a-t-il commencé ? comment suis-je passée d’une attirance taboue pour l’ésotérisme à l’enseignement du yoga ? moi qui n’osais pas parler de tout ça et qui maintenant initie à chaque cours le chant du mantra OM ? ou qui invite mes élèves à se connecter à l'énergie positive qui sommeille en eux ? ou qui clame haut et fort que le yoga a changé ma vie, que la philosophie du yoga peut s’appliquer à nos vies modernes, que le développement personnel est un bon outil d’introspection ou encore que la respiration est devenue ma meilleure amie contre le stress.

Et tout cela, sans pour autant, je vous rassure, m’être transformée en une sportive-acrobate de haut niveau, en nana hallucinée (enfin pas tant que ça...), en disciple d’un gourou obscure ou encore en control-freak de la nourriture.

Car ce qui est le plus déstressant et le plus cool avec le yoga, c'est que :

le yoga s'adapte à toi et non l'inverse

Mon parcours est somme toute assez normal : bac – université – stages– CDDs dans le domaine associatif et culturel.

Et un jour, le constat a été frappant, à chacun de ces passages super excitants et positifs dans ma vie, le stress était, malgré tout, super présent ! Le stress de la vie citadine, le stress de la réussite universitaire, le stress de la recherche d’emploi, le stress du monde professionnel, le stress de la vie sociale, le stress d’avoir une vie stressante !

Un vrai cercle vicieux du stress !

Heureusement, plus ces étapes de la vie créaient ce stress en moi, plus je me lançais à la recherche de solutions déstressantes, dans la quête d’une vie plus harmonieuse et plus proche de mes besoins et envies.


J'ai donc commencé le yoga toute seule chez moi, en période d'examens de fac, en regardant des vidéos en ligne, des blogs. Puis très vite, j'ai eu envie d'aller plus loin sur le tapis, au contact d'un professeur. J'ai donc pris mes premiers cours collectifs de yoga (en famille, avec ma mère) dans une petite association de quartier de banlieue parisienne. C'est devenu très vite mon rituel hebdomadaire sacré.

Mais c'est en déménageant sur Paris, l'année suivante, que j'ai découvert les studios de yoga et leurs grands nombres de cours et de styles de yoga. J'ai alors pu développer à fond ma passion avec cette possibilité de pratiquer autant de fois que je le voulais dans la semaine (et selon ce que me permettait mon porte-monnaie !). Une réelle aubaine pour moi à ce moment-là car j'étais alors complètement noyée sous le stress (et harcèlement) professionnel.

Avec la pratique et les années, le yoga a ainsi pris une place de plus en plus importante et fondamentale dans ma vie, en devenant ma passion, mon mode de vie et ma philosophie d’épanouissement.

Et il y a 1 an et demi, j'ai voulu aller encore plus loin. J’ai en effet profité de la fin de ce contrat pour me lancer à corps perdu dans cette aventure yogique. L’hiver dernier, je me suis ainsi rendue dans le pays du yoga, en Inde, pour faire une formation de professeur de yoga et pour en apprendre encore plus sur la pratique et la philosophie du yoga.

J’y ai respiré yoga, mangé yoga, parlé yoga, dormi yoga, transpiré yoga, rêvé yoga, vécu yoga tout simplement !

Yoga is everything - Yoga is everywhere

Cette formation, cette pratique intensive du yoga a définitivement fait basculer ma vie. En plus de confirmer ma passion et mon besoin quotidien de yoga, elle m’a donné l’assurance et la confiance qui me manquaient pour faire voler en éclat mes idées reçues sur la vie et sur mon parcours professionnel. J’ai réussi à mettre de côté mes besoins de stabilité et de prévoyance (et pourtant mon dosha dominant est Kapha, pour ceux qui connaissent l’Ayurvéda ! 😉je reviendrai dessus dans un prochain article) pour me lancer dans cette aventure instable, imprévisible mais surtout incroyable qu’est Yogaée !

Et malgré les hauts et les bas qu’une autoentreprise engendre, chaque jour qui passe me confirme que j’ai fait le bon choix : devenir professeure de yoga et entrepreneuse en quête d'idées, de projets, d'outils pour t'aider à mettre du bien-être au quotidien dans ton quotidien. Devenir une Yogipreneuse quoi ! 😉


Et c’est pour cela, qu’en tant que professeure de yoga, j’ai, naturellement, ressenti l’envie et le besoin de développer une nouvelle facette de Yogaée, en concevant ce blog comme un outil de prolongement de mes cours. Car une heure de cours, c'est parfois beaucoup trop court pour transmettre tout ce que j’ai en tête ! Et je peux ressortir d'un cours assez frustrée de ne pas avoir pu tout dire.

La création d’un blog est donc une idée que je mûris depuis quelque mois, voir depuis le début de Yogaée, mais que j’ai eu, en tout honnêteté, du mal à voir aboutir. Ceux qui me suivent, depuis le début, savent que je parle de ce blog depuis quelques temps…

Pendant plusieurs mois, j’ai retourné la question dans tous les sens sur ma légitimité à tenir un blog alors que je ne connais pas grand-chose, voir rien du tout, à ce qu’on appelle la blogosphère. J’ai donc fait plusieurs tentatives d’écritures, j’ai listé de nombreux sujets et idées que j’aimerais aborder et développer à travers ce blog mais j’ai, jusqu’à présent, agit avec une certaine procrastination sur ce sujet, j’ai repoussé ce projet.

Cette procrastination n’était pas le résultat d’une flemme, d’une paresse. Non. (Enfin, pas que… 😉) C’était le résultat d’une émotion dure à faire taire : la peur. Peur d’être jugée. Peur de dire des choses inintéressantes. Peur de décevoir. Peur de m’exprimer à la vue de tous. Peur de dire n’importe quoi. Peur d’être illisible. Peur d’être vulnérable en quelque sorte.

Et puis je me suis rappelée que ma passion pour le yoga avait aussi grandie grâce à la lecture de certains blogs, que lire les histoires, conseils, et articles de blogs de yoga m’avait aidé, et m’aide encore, dans mon développement personnel. Je me suis également rappelée que la pratique même du yoga m'a permis de dépasser certaines peurs sur le tapis et dans mon quotidien.

Malgré tout, une nouvelle peur est venue remettre ces souvenirs en question : pourquoi créer un nouveau blog alors qu’il en existe déjà ? Et des supers intéressants en plus (je vous listerai bientôt mes préférés) ! Pourquoi ajouter cette casquette de blogueuse ?

C'était à peu près la même peur qui me disait : pourquoi être prof de yoga alors que le marché semble saturé ?

La réponse à cette peur a mis du temps a arrivé et pourtant, elle est toute simple :

Et pourquoi pas ?!

Car oui, il y a autant de yoga qu’il y a de styles de yoga, de professeurs et d’élèves. Faire du yoga avec un professeur, c’est découvrir la vision et l’enseignement qu’il en donne, c’est découvrir son univers, c’est en tirer ce dont nous avons besoin en tant qu’élève, en tant que personne à cet instant T.​

Be the energy you want to attract

Je considère donc ce futur blog comme le prolongement de mes cours. Cela ne correspondra peut-être pas à ce que certains recherchent et attendent d’un blog de yoga mais grâce au yoga, je suis ok avec cette idée !

Et puis, je suis contente finalement d’avoir laissé mûrir cette idée de blog, car, depuis peu, j’observe que ma voix de professeure se libère un peu plus à chaque cours. La baby prof commence doucement à grandir, à s’assumer et à faire des choix. Pendant mes cours, je me sens de plus en plus proche de mon vrai Moi et m'autorise à exprimer ce que mon cœur me dicte. J’ose être moi tout simplement. Et ça, c'est grâce au yoga.

Ce sont toutes ces qualités, développées d'abord sur le tapis puis dans mon quotidien, que j'essaye de faire valoir dans mes cours et également maintenant via ce blog.


Je tiens donc à ce que ce blog soit, à l'image de mes cours, accessible à tous, que tu sois mon élève en cours collectifs qui cherche à approfondir ta pratique, que tu sois un internaute anonyme à la recherche de conseils pour ta pratique maison, que tu sois débutant ou déjà dans une pratique plus avancée.

Avec ce blog, je veux transmettre ce qui m'inspire et me porte dans la philosophie du yoga, dans le développement personnel à la fois comme pratiquante, comme élève et comme professeure de yoga.

Voici donc les catégories qui composeront mon blog :

#YogaéeStudio // Pratique, postures, séances

Pour partager mes coups de ❤ sur le tapis

#YogaéeBookclub // Méditations, lectures

Pour inspirer ta pratique et remplir ta bibliothèque

#YogaéeLifestyle // Idées, Exercices, conseils bien-être

Pour transformer concrètement ton quotidien

#Yogaéepreneuse // Behind the scene

Pour partager mes aventures (et galères) de prof de yoga et d'entrepreneuse

Pour finir, si tu te demandes ce que veut dire Yogaée :

Yogaée c’est, tout simplement et modestement, ma vision du yoga que j’ai envie de transmettre aux autres. D’où le choix du nom Yogaée qui est la combinaison du mot yoga et des deux lettres E qui entourent mon prénom Élodie ! Et puis, tout simplement, parce qu’à l’oreille, j’aime bien sa sonorité toute douce et frenchy !

Rendez-vous dès dimanche pour le 1er vrai article de blog sur un sujet qui me tient à cœur…

Et comme je veux recréer via ce blog l'esprit de communauté que j'essaye d'instaurer en cours collectifs, sens-toi libre de commenter les futurs articles, de me contacter, de me proposer des thématiques ou des postures que tu souhaites approfondir.

Namaste

#blog #entrepreneuse #yogaée #yoga #développementpersonnel #yogipreneuse

Retrouve-moi sur les réseaux sociaux

  • Grey Facebook Icon
  • Grey YouTube Icon
  • Grey Instagram Icon

©Yogaée 2020 - All rights reserved